Archives de Tag: Alliance Internationale

FRA: Colloque : « Vers une nouvelle francophonie en Europe ? » 1er décembre 2008

francophonie2

Le colloque, organisé par le Cercle Richelieu Senghor de Paris, traitait principalement de l’état actuel de l’espace francophone européen et de l’apparition d’un nouvel intérêt pour la francophonie qu’on ne peut pas toujours expliquer par les raisons traditionnelles. Pour une étudiante de Serbie, un des pays observateurs à l’Organisation internationale de la Francophonie, c’était l’occasion d’entendre sur place comment cette nouvelle francophonie est envisagée, et de la rapporter dans CB. Après l’ouverture et la conférence introductive prononcée par Mme Julia Kristeva, le colloque était réparti en quatre séances, abordant respectivement l’enjeu de la démarche vers la francophonie de différents pays européens, l’expérience de jeunes professionnels dont le parcours s’inscrit dans cet espace francophone, les questions sur l’emploi du français aujourd’hui, et l’avenir à envisager à partir de la nouvelle situation. Une diversité de propos s’organisait ainsi autour de quelques sujets essentiels. Il n’est pas facile d’en rendre compte par écrit, mais le colloque était très bien pensé et conçu de manière à susciter vraiment l’intérêt du public. Était-ce à cause de cette conception, ou du choix des participants, ou pour une troisième raison, il reste qu’on a pu observer quelque chose qui n’arrive pas toujours : les propos sur la francophonie présentaient une gamme d’informations utiles et de réflexions sérieuses, pourtant ils étaient souvent aussi des déclarations individuelles, marquées par l’expérience professionnelle et personnelle des intervenants. Et même si les interventions restaient bien réfléchies, c’était cet élément subjectif qui les rendait plus intéressantes et faisait comprendre qu’il ne s’agissait point d’un échange formel, mais d’une communication vivante qui tenait à coeur à tout le monde. C’était, en somme, un colloque intéressant et enrichissant. Il était clair que beaucoup de questions restaient ouvertes au sein de la communauté francophone, mais on sortait du public avec un plaisir incontestable d’y appartenir.

Nadja Djuric

Poster un commentaire

Classé dans Français